Golf : Draw – Le swing de golf avec le virage à gauche sans hook ni slice

Draw – Le swing de golf avec le virage à gauche

Le draw est un coup de golf au cours duquel la balle ne part pas tout droit en direction de la cible, mais part à droite et atterrit après un léger virage à gauche dans la cible visée ou y retourne. Le draw peut être appris et professionnalisé par un entraînement intensif, même dans les catégories de handicap les plus faibles. Après un entraînement intensif, Tiger Woods n’est plus le seul à pouvoir réaliser un swing parfait, les golfeurs amateurs y parviendront également avec le temps.

Le swing de golf naturel de Tiger Woods et compagnie

En dehors de Tiger Woods, il va de soi que pratiquement tous les pros du circuit sont capables de frapper un draw. Il n’y a pratiquement plus d’exceptions, le niveau des professionnels s’est considérablement élevé ces dernières années. La difficulté de jouer un draw réside dans le déroulement naturel du swing. Après des années d’entraînement intensif, les bons joueurs acquièrent une grande sûreté de frappe pour le draw, mais le coup est souvent en contradiction avec leur propre mouvement lors du swing – c’est le cas de Martin Kaymer qui, malgré son succès en Major et sa première place au classement mondial en 2011, a déclaré ne pas être capable de frapper un draw fiable. La tendance naturelle de son swing le conduit au fade, une courbe gauche-droite contrôlée, l’inverse du draw.

Le swing parfait est bien sûr une utopie, mais un draw solide peut avoir une influence positive considérable sur le niveau de jeu et le handicap d’un golfeur. Il faut toutefois s’entraîner dur pour maîtriser le draw, afin de pouvoir intégrer avec succès ce swing de golf dans son répertoire de coups.

Le draw – à apprendre avec n’importe quel handicap et beaucoup d’entraînement

Le draw exige quelques changements dans la configuration et le swing de golf – peu importe le handicap, avec beaucoup d’entraînement, tout le monde peut apprendre le draw. Bien entendu, les pros du golf ont dû eux aussi s’entraîner dur pour pouvoir jouer ce swing de golf particulier avec l’élégance et l’esthétique qu’ils démontrent aujourd’hui dans les tournois. Le talent et le sens du corps sont des facteurs d’accélération. Celui qui dispose d’une bonne perception de son corps est en mesure d’effectuer plus rapidement des changements dans le déroulement du swing.

Un petit guide du swing de golf

Comment réussir le draw ? La configuration pour le swing de golf commence par l’alignement des pieds du joueur à droite de la ligne directe vers la cible. Le club doit se balancer étroitement le long du corps lors de la frappe et décrire une trajectoire de swing intérieur-extérieur ; la plupart du temps, la face du club est légèrement fermée pour créer la courbe de vol.

La balle part donc toujours à droite de la cible, la face du club est fermée dans l’impact, ce qui provoque la rotation à gauche. Si vous suivez ces conseils, vous remarquerez que les balles auront bientôt la trajectoire souhaitée. Pour contrôler la courbe et pouvoir jouer de manière constante, il ne reste plus qu’une chose à faire : s’entraîner, s’entraîner, s’entraîner !

Vidéo d’entraînement au swing de golf

Laisser un commentaire