Golf : Obstacle d’eau – Définition

Toute forme d’eau sur un terrain de golf – qu’elle soit stagnante ou courante – constitue un obstacle d’eau. L’eau temporaire après des intempéries ou du mauvais temps constitue une exception. L’obstacle d’eau est piqueté, les piquets de délimitation étant colorés soit en jaune (obstacle d’eau frontal) soit en rouge (obstacle d’eau latéral).

Les balles dans l’obstacle d’eau peuvent être frappées directement de celui-ci sans pénalité. Si cela n’est pas possible, elles peuvent être droppées en tenant compte d’un coup de pénalité. Dans de nombreux cas, la balle de golf doit être abandonnée d’emblée parce qu’elle est injouable dans l’eau. Les golfeurs essaient en général de garder une certaine distance par rapport à l’eau. Mais parfois, un coup risqué par-dessus l’obstacle d’eau peut ‘économiser’ de précieux coups.

Des ramasseurs de balles de golf plongent dans les obstacles d’eau à la recherche de balles

Les balles perdues sont une source de revenus pour les ramasseurs de balles. C’est pourquoi les obstacles d’eau sont très appréciés. Les balles perdues peuvent être récupérées à l’aide d’un équipement de plongée ou de filets tendus sous la surface de l’eau. Selon leur état, ces balles réapparaissent sur le marché sous forme de « balles de lac » ou de « balles de lacs », à différents niveaux de qualité et de prix.

Les obstacles d’eau comme réservoir pour le terrain de golf

Les lacs artificiels servent également de réservoir d’eau sur un terrain de golf. S’ils sont répartis de manière uniforme sur le terrain de golf, il en résulte, lors de la construction d’un système d’irrigation, de courtes distances pour les tuyaux ou les tubes à installer sous terre.

Laisser un commentaire