Un mot que chaque golfeur doit connaître

Le mot Fore devrait être connu de toute personne qui évolue sur les terrains de golf. La manière de réagir est, espérons-le, également connue de tous, car une balle de golf peut être très douloureuse et le cri peut vous éviter bien des souffrances. C’est pourquoi, pour rappel, si vous entendez l’appel « Fore » d’un joueur, baissez-vous et protégez de préférence votre tête avec vos bras. Si votre sac est à proximité, vous pouvez aussi vous mettre à couvert derrière lui. Dans tous les cas, prenez l’avertissement au sérieux.
Mais d’où vient ce terme et comment est-il entré dans notre vocabulaire quotidien de golfeur ?

D’où vient le cri « fore » ?

Il n’y a pas qu’une seule théorie qui pourrait expliquer l’origine du mot, mais au moins deux.
D’une part, il y a la théorie du « fore-caddy », selon laquelle l’expression a été utilisée à l’origine pour avertir le caddy, qui avait couru devant pour indiquer au joueur, dans le pire des cas, que la balle était introuvable, de l’arrivée d’une balle. Le cri d’avertissement s’appelait à l’origine « Fore-Caddy », mais il a été raccourci au fil du temps en « Fore » pour finalement avertir non seulement le « Fore-Caddy », mais aussi toutes les personnes se trouvant dans le périmètre de la balle en approche.

Selon une autre théorie, les soldats anglais utilisaient déjà ce terme au 16e siècle pour s’avertir mutuellement d’un danger. Plus précisément, il s’agit de l’expression « Beware before ! », que les troupes au sol auraient utilisée pour se baisser à temps face aux projectiles volant à basse altitude. La question se pose maintenant de savoir comment cette expression est passée des champs de guerre au golf ? Comme nous le savons tous, une balle de golf peut aussi rapidement se transformer en projectile et comme le golf devenait de plus en plus populaire en Angleterre à cette époque, il a peut-être repris l’expression en la réduisant à un compact « Fore !

D’autres termes de golf expliqués :

Les deux légendes ont leur charme

Les deux histoires ont leur raison d’être et sont tout à fait réalistes et imaginables, mais celle qui correspond réellement à la vérité n’a toujours pas été élucidée. On peut donc choisir librement l’une des explications et continuer à crier « FORE ! » pour sauver son chariot Fore et ses compagnons de route d’une blessure ou pire encore.

Quand crier « Fore » ?

Pour plus de plaisir sur le parcours : les formes de jeu de golf expliquées

Laisser un commentaire