Stableford – une méthode de comptage dans le golf avec une longue tradition

Le Stableford rend le jeu plus rapide et protège surtout les débutants en golf contre des scores de trous élevés et dissuasifs. Avec cette méthode de comptage, un joueur peut, sur un trou où il joue deux coups au-dessus de son par individuel (voir explication ci-dessous), ramasser la balle et continuer à jouer immédiatement sur le trou suivant. Le joueur reçoit alors zéro point pour ce trou et n’est pas obligé de finir le trou (comme c’est le cas par exemple au comptage). De cette manière, le jeu de golf est également accéléré.


Calcul des points avec le système Stableford

Une fois que tous les trous ont été joués, c’est le nombre total de points obtenus qui détermine la victoire ou la défaite. Les points sont répartis comme suit selon le système Stableford après le classement brut.

La méthode de comptage Stableford :

  • Double bogey : deux au-dessus du par ou moins = 0 point
  • Bogey : un au-dessus du par = 1 point
  • Par = 2 points
  • Birdie : un sous le par = 3 points
  • Eagle : deux sous le par = 4 points
  • Albatros : trois sous le par = 5 points

En fonction de son handicap personnel, chaque golfeur reçoit un nombre de points différent pour un trou. Ainsi, le par selon le Stableford est toujours individuel.

Par exemple, un golfeur avec un handicap de -54 reçoit cinq points pour un par joué. Comme son handicap lui permet de jouer trois coups au-dessus du par à chaque trou pour atteindre son « par personnel », il obtiendrait dans ce cas de figure les cinq points en question.

Pour plus de plaisir sur le parcours : les formes de jeu du golf expliquées

Exemple de calcul pour le système Stableford

54 (handicap) / 18 (nombre de trous) = 3
2 points (pour avoir atteint le par personnel) + 3 points (pour les 3 coups joués en dessous du par personnel) = 5 points

Après avoir terminé le parcours, chaque joueur de golf devrait avoir obtenu 36 points selon Stableford. Cela signifierait qu’il a obtenu en moyenne 2 points pour chaque trou et qu’il a donc confirmé son handicap.
Selon le classement du parcours, le par individuel ou l’objectif de chaque joueur varie. Cela dépend du Coure Rating (=difficulté) du parcours en question. Par exemple, sur un parcours de 18 trous particulièrement difficile, l’objectif de jeu d’un joueur Hcp-54 peut être de 58 coups, c’est-à-dire que ce joueur reçoit quatre coups supplémentaires en plus de son objectif de jeu.

Exemples de limites Stableford :

  • DGV-Handicap 6 (handicap de jeu 6) : Le joueur reçoit un coup d’avance sur chacun des six trous les plus difficiles du parcours.
  • DGV-Handicap 17 (Précision de jeu 17) : Le joueur reçoit un coup d’avance sur chacun des 17 trous les plus difficiles du parcours.
  • DGV-Handicap 17 (jeu de 20) : Le joueur reçoit deux coups d’avance sur les deux trous les plus difficiles du parcours et un coup d’avance sur les 16 trous restants.
  • DGV-Handicap 30 (jeu de 28) : Le joueur reçoit deux coups d’avance sur les dix trous les plus difficiles du parcours et un coup d’avance sur les huit trous restants.
  • Handicap DGV 45 (valeur de jeu 45) : Le joueur reçoit trois coups d’avance sur les neuf trous les plus difficiles du parcours et deux coups d’avance sur les neuf trous restants.
  • Handicap DGV 54 (valeur de jeu 54) : Le joueur reçoit trois coups d’avance sur chacun des 18 trous du parcours.

Après le calcul de la limite, il est possible de calculer, pendant ou après le tour de golf, les points pour l’évaluation du handicap. le joueur concerné.

Des modifications du système de jeu Stableford sont connues sous le nom de Modified Stableford System ou Modified Stableford Competition.

En conclusion, on peut dire que le système de jeu Stableford est un beau système, en particulier pour les golfeurs ayant des handicaps différents. Il permet entre autres de comparer de manière transparente des golfeurs de niveaux différents.

Laisser un commentaire